Orgue en Plein Jeu – Saison 2022

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 24/09/2022
17 h 45 m - 19 h 15 m

Emplacement
Cathédrale Saint-Pierre de Montpellier

Catégories Pas de Catégories



Cathédrale Saint-Pierre de Montpellier

Samedi 24 septembre 2022

Concert choral

Chœur de Chambre  « Camerata Carolina »

Les Solistes  de la « Camerata Carolina »

Dr Uwe Schröder-Wildberg, basse

Orgue : Othar Chedlivili

direction : Prof. Franz Wassermann

(Heidelberg-Allemagne)

 Le chœur de chambre Camerata Carolina est la « petite sœur » du grand chœur Capella Carolina et appartient tout comme lui au Centre International d’Etudes de l’Université de Heidelberg. Tandis que le grand chœur répète et présente chaque semestre une des grandes œuvres de musique sacrée, le chœur de chambre aborde avant tout l’exigeant répertoire a capella de l’époque grégorienne à nos jours, mais il se produit aussi régulièrement avec un accompagnement orchestral.

Le chœur Camerata Carolina

Camerata Carolina, Université de Heidelberg (ISZ)

L’internationalité est l’une des caractéristiques de la Camerata Carolina, Centre International d’Etudes de l’Université de Heidelberg. Cela signifie à la fois que les chanteurs viennent de différentes nations et qu’ils portent un intérêt pour la musique venant de nombreux pays.  Ils voyagent avec cette musique en Europe ainsi qu’outre-mer. Cette chorale de chambre, qui a reçu de nombreux prix – par exemple, elle a remporté, parmi 211 chorales, un Diplôme d’Or au Concours Mondial de chorale à Riga – est la bienvenue partout dans le monde. Dès l’année de sa fondation, en 1994, la Camerata s’est rendue au Canada et aux États-Unis, puis au Chili, à l’Arménie et à la Georgie. En 2016 et 2017, elle s’est rendue à l’Autriche, à la Suisse, puis au festival de musique lithuanien et en automne à Montpellier. Elle a notamment chanté à Venise dans la basilique Saint-Marc en 2018 et en 2019 s’est rendue de nouveau au Canada à l’invitation de plusieurs universités, célébrant ainsi son jubilé de 25 années. De nouvelles invitations au Japon et en France sont à anticiper pour les prochaines années.

Franz Wassermann, directeur de musique à l’Université de Heidelberg et chef de la CAMERATA CAROLINA, enseigne à l’Université de Heidelberg ainsi qu’aux Etats-Unis, en Arménie, au Canada, au Chili, en Géorgie et en Italie à titre d’hôte. Il s’est acquis une grande expérience par ses nombreux concerts, non seulement en tant que chef de chœur et chef d’orchestre, mais également comme organiste.

La Camerata Carolina était en 2016 l’invité de la Maison de Heidelberg à Montpellier à l’occasion du cinquantenaire de sa création et, à cette occasion, s’était produit avec succès à la cathédrale Saint-Pierre de Montpellier.

LE CHEF DE CHŒUR  FRANZ WASSERMANN

Directeur de la Musique à l’Université de Heidelberg, le Professeur Franz Wassermann est aussi le chef de chœur de la Camerata Carolina et de la Capella Carolina,

Il a fait ses études musicales à Karlsruhe, Rome, Stuttgart et Trossingen, entre autres avec Helmut Rilling et Karl Böhm. Depuis la création de la Capella Carolina (1993), il dirige son grand chœur, son chœur de chambre Camerata Carolina et son ensemble vocal.

Il enseigne à l’Université de Heidelberg et, en tant qu’invité, au Canada, aux Etats-Unis, au Chili, en Géorgie, en Arménie et en Italie.

Sa réputation internationale est la résultante logique de sa très grande expérience en tant que chef de chœur et d’orchestre, mais aussi en tant qu’organiste soliste. Ses qualités techniques et musicales lui ont permis d’être nommé titulaire du grand Orgue de Rauenberg.

Il est le principal chef invité à la Philharmonie d’Etat de Géorgie à Kutaïssi et de l’Opéra National d’Arménie à Erevan.

La Camerata Carolina effectue régulièrement des tournées avec des programmes très variés et une forte présence médiatique :

.1994 au Canada et aux Etats-Unis – entre autres à l’Université de Yale

. 1996 au Chili – à Santiago, Valparaiso, La Serena

. 1998 en Arménie, où, avec la chorale et l’orchestre de l’Opéra National, elle présente la première en Arménie de Ein deutsches Requiem de Brahms

. 2006 et 2008 en Italie – dans la région du Trentin, 2013, 2015, 2017 en Suisse – à Saint Gall et Appenzell

. Chaque année en France et à maintes reprises dans toute l’Allemagne.

. 2017 : Festival de Musique de Lituanie

 

 

 

 

 

 

 

Othar Chedlivili, orgue

PROGRAMME

  • Antonin Dvorak (1841-1904)

Messe en Ré Majeur op. 86 (1887)

pour Chœur, solistes et orgue

  •  Stanislaw Moniuszko (1819 – 1872)

« Ecce lignum crucis »

Motet pour baryton solo, chœur mixte et orgue

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.