Orgue en Plein Jeu – Saison 2022

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 04/06/2022
17 h 45 m - 19 h 15 m

Emplacement
Cathédrale Saint Pierre Montpellier

Catégories Pas de Catégories


Cathédrale Saint-Pierre de Montpellier – Concert d’orgue

samedi 4 juin 2022
Hélène Favier (Montpellier)

Née en 1995, Hélène Favier commence son apprentissage musical à l’orgue avec Franck Besingrand dans l’Aveyron. En 2010, elle entre au conservatoire de Montpellier dans la classe d’orgue de Luc Antonini. Parallèlement, elle étudie le clavecin et la basse continue avec Alain Cahagne ainsi que l’écriture avec Isabelle Chauvalon. Elle obtient son Diplôme d’études musicales (DEM) dominante Orgue en 2019. Après deux ans de perfectionnement, elle est admise en 2021 à l’Institut des arts de Toulouse (IsdaT) afin de préparer le Diplôme national supérieur du musicien professionnel (DNSPM) et le Diplôme d’Etat de professeur de musique. Elle étudie actuellement auprès de Stéphane Bois et Michel Bouvard à Toulouse, où elle découvre le riche patrimoine organistique et en profite pour enrichir son répertoire

 

 

 

 

 

 

 

 

PROGRAMME

 

César Franck (1822-1890)

  • Pièce héroïque extraite des Trois pièces pour grand orgue, 1878
  • Deux préludes de choral n°5 et n°10 
    extraits des Onze préludes de choral, 1896Johannes Brahms (1833-1897)

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)

Prélude et fugue en Ré majeur BWV 532, vers 1710

Louis Vierne (1870 – 1937)

Adagio extrait de la Troisième symphonie pour orgue, 1912 

Felix Mendelssohn (1809-1847)

Troisième sonate extraite des Six sonates pour orgue, 1845 

Ce concert s’attache à montrer une filiation élargie de la musique symphonique pour orgue, trop souvent restreinte au XIX° siècle et aux compositeurs romantiques. En réalité, de nombreux compositeurs ont traité l’orgue comme un orchestre, du XVIII° siècle à nos jours : à partir d’une masse sonore originelle, ils ont développé une véritable science des équilibres.
Nourrie par son intérêt pour de larges pans du répertoire de l’orgue, Hélène Favier propose un itinéraire personnel afin de suivre les traces de la musique symphonique à travers les périodes et les traditions nationales : de l’École française de César Franck jusqu’à l’École allemande, de la musique instituante de J.S. Bach jusqu’aux novations de Louis Vierne.

 

Powered by Events Manager